Comment capter l’attention en public ?

La communication interpersonnelle ou en public diffère beaucoup. Lorsque vous êtes chef d’entreprise, leader d’un groupe, dirigeant de société, vous avez parfois la nécessité de vous exprimer en public et cela fait partie de la communication d’entreprise. Cela se prépare et notamment parce qu’il est impossible d’improviser dès lors que l’on ne dispose pas d’expérience en communication, nous vous invitons à réfléchir à plusieurs points un peu à la manière du commercial qui prépare ses entretiens de vente.

Dans tous les cas, il est autorisé de ne pas réussir la première fois !

La communication envers le public en réunion ou en conférence

Si vous êtes invité(e) à participer à un événement quelconque (une conférence métier par exemple), votre auditoire ne sera pas le même que celui que vous pouvez avoir plus habituellement en réunion au sein de votre entreprise. Dans les deux cas, des techniques de communication existent pour vous mettre à l’aise et surtout vous faire comprendre et capter l’attention du public.

Il est toujours difficile de capter l’attention d’un public.

Pour y parvenir, il faut faire preuve d’empathie, de charisme, de savoir et de technique de communication. Sur ces quatre points, il faut travailler.

Par exemple, si vous n’avez rien à dire (parce que vous n’avez pas préparé votre intervention), votre charisme ne servira à peu près à rien. De même, si vous comptez capter l’attention du public sur votre savoir sans user de techniques de communication, cela ne durera pas longtemps.

Au registre des éléments à travailler, la voix joue un rôle très important dans l’attention ; Si elle est placée dans le medium, elle va endormir le public, ce qui nécessite de moduler et d’osciller entre les graves et les aigus.

Si des visuels sont fortement recommandés, c’est avant tout la structure du discours qui permet de capter l’attention. Fuyez les présentations sous formes de diapositives sur lesquelles vous basez tout votre fil conducteur, c’est inutile et contreproductif. Privilégiez l’image et quelques lignes de textes occasionnelles, plutôt sous forme de messages. Laissez votre auditoire prendre la mesure du document que vous lui présentez avant d’enchaîner.

Le diaporama est toujours un risque dans la mesure où certaines personnes auront besoin de celui-ci pour s’accrocher et d’autres pour décrocher, structurez avant tout votre discours.

Conseils sur la préparation à l’intervention en public

Si vous devez intervenir en conférence, nous vous conseillons avant tout de vous informer sur la nature de l’auditoire en demandant à l’organisateur quels type de public vous aurez. On ne s’adresse pas en effet de la même manière auprès d’initiés sur vos savoirs ou auprès d’un public plus large. De là, votre préparation en dépend.

Fixez-vous des objectifs à la manière des commerciaux. Vous capterez plus facilement l’attention si vous suscitez l’intérêt et facilitez la compréhension. De la même manière encore que le commercial, pensez pour l’ensemble du discours que vous préparez justement à l’avance en terme de produit : Quelles sont les caractéristiques, les avantages, la preuve. Plus vous êtes enclin à lier théorie et pratique, pus vous êtes écouté.

Si vous n’avez jamais parlé en public, faites l’exercice avec un ou des proches pour avoir un regard extérieur. Nous n’abordons pas ici la question de la gestuelle mais celle-ci est déterminante aussi pour faire passer les messages et faciliter compréhension et intérêt.

La méthode AIDA pour attirer l’attention

Les professionnels de la communication orale utilisent la méthode ou technique dite AIDA. Cette dernière donne de la structure à l’intervention et aide à capter l’attention. Voici la signification de l’acronyme :

  1. A pour Attirer l’attention (que ce soit par la voix, la présentation ou le sujet) ;
  2. I pour susciter l’Intérêt (en posant des questions) ;
  3. D pour déclencher le désir de vous écouter (anticiper certaines questions particulièrement) ;
  4. A pour Action pour conquérir le public (fixer du regard, estimer dans les yeux du public la qualité de l’écoute).

Il s’agit ici d’une méthode très utilisée par les commerciaux et étudiée dans les BTS NDRC (Ex NRC : Négociation et Digitalisation de la Relation Client). On l’utilise dans les entretiens de vente, voire dans les courriers et lettres que l’on envoie et elle a fait largement ses preuves y compris pour capter l’attention d’un public dans une conférence.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]