Définition de la veille économique et stratégique, comment procéder ?

Faire de la veille, c’est essentiel dans un soucis d’écoute des signaux faibles qu’il faut repérer, identifier précisément et analyser. Ces signaux faibles sur un marché fournissent des éléments à votre entreprise afin de réagir aux variations de l’environnement. Rien n’est immuable dans le domaine économique, il s’agit donc d’être très attentif aux évolutions, aux tendances. Cette démarche ne vise pas simplement à limiter les risques, elle consiste également à trouver de nouvelles opportunités de business.

Définition

La veille économique, parfois appelée intelligence économique, est par définition un ensemble d’activités permettant, pour une organisation donnée, de collecter des informations dans le but de les traiter et de les analyser en vue de pouvoir comprendre les évolutions environnementales et concurrentielles sur un ou des marchés donnés. Il existe de nombreuses solutions de collectes payantes ou gratuites, reprenant des sources internes et externes à l’entreprise ou l’organisation concernée. Les activités de veille économique ont l’obligation en France de se faire dans un cadre légal (Le vol de données et l’espionnage industriel étant strictement  interdits et punis par la loi). On aime aussi évoquer ici la notion de benchmarking. Nous vous invitons donc à lire ou relire notre définition du benchmark pour plus d’informations.

Pourquoi faire de la veille stratégique d’entreprise ?

La réponse la plus évidente à cette question est en fait dans la formulation elle-même : Parce que vous avez des objectifs. Il s’agit ici de définir le « pour quoi ». Les entreprises qui veillent afin de récupérer des données stratégiques  le plus tôt possible ont plus de chances de prévoir les mutations des métiers, produits et innovent nettement plus que leurs concurrents. Nous vous invitons à cette petite réflexion : 3avez-vous innové cette année ? ».

Les sources internes et externes d’information

On peut découper en plusieurs catégories les sources d’information pour faire de la veille économique. On se rend vite compte qu’il existe ainsi des ressources que l’on peut qualifier d’interne. Par exemple, un simple échange lors d’une pause entre salariés peut permettre de glaner des informations importantes. De la même manière, les données et le big data nous donnent beaucoup d’informations qu’il faut ensuite pouvoir traiter. Un site Internet, par exemple, est accessible via les moteurs de recherche, observer les requêtes des internautes menant à votre site Web peut vous donner de précieux indices sur la nature des offres à réaliser ou encore sur les produits déclinants.

Tournez-vous donc vers le service webmarketing ou celui de la communication digitale !

Pensez enfin à bien analyser vos rapports de gestion et de performance de votre entreprise, c’est lié aux changements environnementaux également. Scrutez votre ERP.

Parmi les sources externes, nous aurons Internet évidemment, mais aussi les revues spécialisées qu’il ne faut pas oublier, les clubs d’entreprise également. Vous pouvez également demander des enquêtes, questionner vos clients et vos fournisseurs qui auront des mines d’informations à vous donner.

Méthodologie de la veille économique

Il est impératif de cibler les problèmes que vous rencontrez, les pertes de chiffre d’affaires notamment, les pertes de commandes pour un site E-commerce. Évidemment, les sujets de veille peuvent être plus nombreux et plus diversifiés encore que les remarques que vous pourriez faire en interne.

  1. Essayez de définir une problématique afin de travailler a question ensuite en équipe, avec l’aide d’un questionnaire s’il le faut. Sollicitez également les conseils experts de tiers pour vous apporter la fraîcheur de l’analyse.
  2. Transformez ensuite les problèmes que vous soulevez en recherche d’information.
  3. Tournez-vous vers des outils de recherche comme Internet ou les revues évoquées plus haut.
  4. Faites un débriefing en équipe des ressources récoltées
  5. Mettez en place un plan stratégique.

XD

Laissez un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Facebook

Le pixel Facebook est un outil d’analyse qui vous permet de mesurer l’efficacité de votre publicité en suivant les actions entreprises par les personnes sur notre site web. Nous pouvons utiliser les données du pixel pour :

nous assurer que nos publicités sont diffusées auprès des bonnes personnes ;
développer des audiences pour nos publicités ;
profiter des outils publicitaires supplémentaires de Facebook.

fbq
fbq

Onesignal

Cookies permettant :
L'observation des Pages Web visitées qui ont implémenté le SDK et informations sur ces visites (par exemple, durée de session, horodatage, URL de référence)
Quelles notifications push un utilisateur final a été envoyé ?
Des Informations sur les transactions et les interactions de l'utilisateur final avec les applications et les sites Web
Une Adresse IP, à partir de laquelle l'emplacement géographique peut être déduit, ainsi que les informations de configuration du système
Une Adresse e-mail, si elle nous a été fournie.
Des Informations sur le navigateur d'un utilisateur final, telles que le type de langue du navigateur et la version du système d'exploitation (par exemple, Android, iOS); fournisseur de réseau; Paramètres de langue; fuseau horaire
Un identifiant de cookie unique, qui peut identifier de manière unique un utilisateur final (par exemple sous une forme anonymisée ou anonymisée).

_sdk
sdk