Comment créer une activité de serrurier à son compte ?

Un serrurier est une personne exerçant une activité de dépannage, de conseil, de réparation et d’installation de serrures de sécurité. Profession liée à l’artisanat, c’est aussi un métier qui nécessite une excellente compétence en matière de vente. Pour pouvoir créer son activité sereinement, il s’agit de proposer une multitude de services associés et de connaître les évolutions techniques en matière de sécurité, d’alarme et de protection des bâtiments individuels et commerciaux.

En quoi consiste le métier ?

Si vous avez une porte claquée ou une porte fermée, vous pourriez solliciter le dépannage d’un serrurier urgemment.  En intervenant rapidement, un artisan serrurier va débloquer la porte, percer le barillet par exemple et changer le système de fermeture par la suite. Ce type d’intervention est très fréquent le week-end, ce qui implique souvent de pouvoir dépanner les clients en horaires décalées.

Pour les systèmes de fermetures plus sécuritaires, les portes blindées sont parfois faites en trois à 5 points et le matériel adéquat peut donc aller non seulement de l’usage d’une perceuse mais aussi d’une scie circulaire parfois.

Parfois également, les portes ont des ouvertures avec fenêtre et il apparaît dans ce cas souvent intéressant de briser une vitre pour la changer par la suite. C’est pourquoi nombre de professionnels nt aussi la compétence de changer les vitres, ce sont des vitriers.

Précision, minutie, rapidité d’intervention et connaissances en domotique sont nécessaires pour créer son activité de serrurier.

Disposer d’un véhicule pour transporter le matériel et se rendre rapidement chez le client est également nécessaire, ce qui implique d’avoir un permis B minimum lorsque l’on se lance dans la serrurerie. Les coûts de transport augmentant, bien déterminer ses prix est important d’autant que la concurrence est élevée dans ce métiers de proximité.

La formation

Pour exercer à son compte, il est très conseillé d’avoir au minimum un CAP de serrurerie métallerie mais il existe aussi des formations de type serrurier-dépanneur (niveau IV/bac) particulièrement adaptées. L’expérience fait aussi la différence pour répondre aux différentes problématiques rencontrées.

Depuis la réforme récente et le décret d’application de la loi PACTE n’oblige plus les serruriers et artisans à effectuer un stage auprès de la Chambre de Métiers mais il apparaît nécessaire de se forer à la gestion et la communication comme pour l’ensemble des métiers peu communs. En revanche, il faudra un minimum de trois ans d’expérience et au moins un CAP pour pouvoir s’installer à son compte.

Quelle rémunération ?

Si vous êtes salarié, espérez environ le SMIC pour démarrer. En revanche, lorsque vous êtes à votre compte, pour peu que vous travailliez également en franchise (il en existe), vous pouvez espérer toucher un peu moins de 3000 euros net mensuel. L’évolution de votre rémunération va varier en fonction de votre expérience, de votre notoriété mais aussi de votre communication qui doit passer avant tout par un bon référencement sur les moteurs de recherche et une bonne communication sur les réseaux sociaux. C’est du service principalement à l’attention des particuliers et des commerçants, la communication doit viser un peu plus le BtoC que le BtoB.

Laissez un commentaire