Qu’est-ce qu’un Benchmark SEO ? Analyser la concurrence en référencement

Si vous décidez de prendre en main un site Internet afin d’améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherches, il est vivement conseillé de réaliser un audit SEO. Ce diagnostic est d’autant plus nécessaire que vous vendez via le canal du Web et que votre site Internet est un E-commerce. Lors d’un audit de de référencement naturel, le ou les consultants SEO qui prennent en charge votre dossier vont avant tout s’attacher à trouver les facteurs bloquants dans la performance intrinsèque de votre site Web. Il étudient pour cela le code, le contenu de manière général, l’arborescence, le maillage internet et la popularité du site, que l’on exprime en qualité et volume de backlinks (liens retours). Cela dit, un audit complet intègre aussi, comme dans beaucoup d’autres études en marketing, un benchmark SEO. Nos avons ici évoqué à maintes reprise la notion de benchmark mais cette dernière peut être utile aussi dans l’analyse de la concurrence en référencement naturel. Explications.

Définition du benchmark en SEO

Un benchmark SEO consiste à étudier la concurrence sur un marché donné de votre site Internet. Plusieurs dimensions sont ainsi étudiées comme le volume de page des sites concurrents, l’arborescence déployée, le maillage interne, le contenu. Cela dit, on étudiera avec attention également l’ancienneté du site Internet sur la toile et surtout ses backlinks. Une étude de la concurrence est nécessairement moins approfondie que celle de votre site Web lui-même pour la simple et bonne raison qu’on la réalise uniquement lors d’un audit SEO pour se fixer des objectifs. Elle n’en demeure pas moins utile pour comprendre la stratégie SEO des concurrents, à commencer par connaître leur volume d’expressions clés sur Google (les mots clés du concurrents).

Qu’analyse-t-on dans un benchmark SEO ?

Comme évoqué plus haut dans la définition, on s’intéressera aux grands sujets du référencement naturel. Outre le fait de connaître les positions du concurrent et les comparer aux nôtres, on pourra avec intérêt observer sa stratégie. A savoir notamment ce qu’il entreprend sur :

  • L’arborescence du site Internet ;
  • Le contenu du site Web ;
  • Le maillage interne et pour un E-commerce le crosslinking par exemple ;
  • Les backlinks.

L’arborescence

L’arborescence, c’est en quelque sorte le rayonnage pour un site E-commerce et c’est à étudier impérativement dans un Benchmark SEO. Mais dans la pratique en référencement naturel, celle-ci peut mettre l’accent sur une catégorie particulière de produits sur lesquels le concurrent mise le plus en termes de performance. En analysant cet aspect, vous pouvez ainsi plus facilement concevoir le chemin que vous avez à parcourir pour :

  • Soit lutter avec le concurrent ;
  • Soit choisir d’améliorer la position sur d’autres produits.

Il est difficile ici d’expliquer en un article tous les impacts d’une bonne arborescence de site Internet mais l’ensemble des stratégies déployé est le plus souvent sous forme de silos. Ces silos dépendent eux-mêmes le plus souvent du volume de produits mais certains auront une tendance lourde à augmenter le nombre de catégories pour un même nombre de produits. Il s’agit donc ici de déterminer si cette approche permet d’améliorer la performance du site Internet et si vus n’avez pas intérêt par exemple à réorganiser vos catégories pour être plus performant que le concurrent.

Le contenu du concurrent

Le contenu code, texte, images, vidéos est aussi l’un des points les plus importants en référencement naturel. Si dans l’analyse concurrentielle, vous remarquez que votre concurrent est pauvre en contenu ou que celui-ci est particulièrement dupliqué sur les pages de son site Internet, vous avez la possibilité d’avoir de grandes marges de manœuvre. Rappelons que Google est avant tout un moteur de recherches sémantiques. Cela signifie qu’il adore le contenu et toutes les formes de contenus, mais d’abord le texte pour pouvoir apporter ensuite des réponses aux internautes. Sur le plan du code, l’optimisation pour alléger celui-ci et augmenter la vitesse de chargement des pages est contrebalancée par la nécessité d’enrichir les titres (titles), les tags, les <rel>, le JSON LD, etc. Si votre concurrent est pauvre en a matière, là encore vous aurez la possibilité d’avoir de grands leviers de progression pour votre site Web.

Le maillage interne

Nous évoquions précédemment le crosslinking. La promotion de produits différents ou associés sur les fiches produits est une forme de crosslinking très répandue sur les E-commerce. Cela va dépendre de la volumétrie de produits que vous avez à vendre mais cela se contrôle aussi en fonction de la performance du site Internet. Par ailleurs, Google apprécie plus la qualité d’un lien interne dans un contexte que sorti de tout contexte sémantique. Des leviers de progression sont donc ici aussi encore possible que votre benchmark SEO pourra étudier. Ne sous-estimez jamais la puissance du maillage interne dans une stratégie longtermiste en SEO.

Les backlinks du concurrent

Finalement, c’est probablement l’objet le plus important de l’étude dans un benchmark SEO. D’abord, parce que les optimisations sur votre site seront faites quoiqu’il arrive (pas ou moins de contenu dupliqué, enrichissement des tags et balises, enrichissement des contenus textes, images et vidéos, optimisation du maillage interne….). Ensuit, parce qu’il est extrêmement intéressant pour votre stratégie de popularisation par les backlinks de connaître ceux de vos concurrents?. Vous noterez par exemple les partenariats qu’il réalise, les sites tiers avec lesquels il travaille, etc. De plus un backlink permet en général de renforcer les positions d’un site et d’une page particulière par exemple. Si votre produit phare n’est pas alimenté ou si votre site Internet manque tout simplement de popularité, vous pouvez ici puiser des idées de partenariats ou trouver d’autres partenaires suffisamment puissants pour contrebalancer la stratégie de votre concurrent.

Analyser la concurrence pour définir sa stratégie SEO

Comme évoqué plus haut, il est inutile lors d’un benchmark SEO de trop creuser la manière dont les optimisations internes sont faites par le concurrent. Tous les sites ne se valent pas par nature. L’ancienneté, par exemple, est un critère déterminant de la performance. Cela dit, même avec un site tout neuf, vous avez la possibilité d’adapter votre stratégie sur des positions qui peuvent être prises, y compris en longue traîne. A l’issue de l’analyse concurrentielle en référencement naturel, vous pouvez ainsi développer un plan d’actions pour atteindre vos objectifs.

Pour réussir votre benchmark en référencement naturel, faites toujours un point sur l’évolution future de vos produits. Allez-vous ajouter de nouvelles catégories, combien de produits ou services souhaitez vous vendre ? Cette réflexion préalable permet d’identifier les concurrents réels qui ne sont jamais les grandes plateformes telles que Amazon ou Cdiscount. C’est l’une des premières étapes en digital pour être sur la voie de l’amélioration du chiffre d’affaires.

X.D

Laissez un commentaire