Définition des KPI, exemples en marketing

En marketing, en gestion également et de manière générale lorsque vous avez des projets étayés d’objectifs, les KPI prennent tout leur sens. Dans cet article détaillé, nous allons définir ce terme issu de l’anglais et traduisible en français par l’acronyme ICP.

Une définition simple des KPI

KPI signifie littéralement en anglais Key Performance Indicator. En français, on parle également d’ICP (Indicateurs clés de la Performance et peuvent être exploités notamment dans les domaines du marketing, de la gestion, du management au sens large. On les utilise également beaucoup dans le domaine du digital, en particulier dans l’analyse des audiences de sites Internet, des réseaux sociaux (comme les pages Facebook) ou encore dans l’e-mailing. Les spécialistes du domaine publicitaire en sont ainsi particulièrement friands notamment pour mesurer via l’agrégation des indicateurs la performance globale des actions de communication afin de vérifier le Retour sur Investissement (en anglais ROI pour Return on investment).

Exemples de KPI à identifier

Au travers de notre blog, vous trouverez de nombreux KPI. L’un des plus évident et le chiffre d’affaires par exemple qui peut se décliner en nombre de ventes assez facilement. Mais au-delà, le nombre de nouveaux clients sur un exercice ou une période donnée, ou en fonction d’une action de communication, c’est aussi un KPI.

Le nombre de nouveaux clients, restons dessus quelques instants, est particulièrement intéressant pour vérifier l’efficacité des actions et présume du potentiel de sérénité d’une entreprise. Les dirigeants en sont particulièrement inquiets.

Dans le digital également, les KPI sont particulièrement prisés. Lorsque vous regardez une console Google analytics par exemple, vous aurez différents principaux indicateurs proposés comme nous le voyons ci-dessous.

Les KPI sur Google analytics, what does it mean ?

Ils sont nombreux et en pratique, le croisement de données est indispensable pour en tirer des leçons :

exemples kpi google analytics

Tableau de bord de base Google analytics avec les célèbres KPI

Les utilisateurs sur une période donnée (ici sur les trente derniers jours), c’est probablement l’une des vanity metrics les plus importantes pour les Webmasters. Car oui, les KPI donnent aussi des mesures chiffrées d’éléments liés à la vanité pour les décideurs ! Cela dit, plus de trafic avec un site Internet, c’est probablement plus d’opportunités de monétisation, que ce soit avec une régie publicitaire ou encore dans la captation de leads. Mais aller plus loin dans l’analyse est particulièrement utile. Prenons un exemple :

Lorsque le taux de rebond est élevé, on peut se dire que c’est mauvais, notamment du point de vue de l’expérience utilisateur. En donnée brute, c’est faux la plupart du temps, contrairement à ce que certains peuvent dire. Tout dépend de la nature du site, même au-delà d’une simple catégorisation entre site vitrine/ site E-commerce/blog. La thématique compte, le fait que ce soit de la news dans tel ou tel domaine, le fait que l’on ait un site informatif permettant d’accéder à une information qualifiée mais consommée en un clic, etc.

Croiser les KPI pour maximiser la performance des décisions marketing

Pour être efficace, utilisez les KPI avec en ligne de mire un objectif clair. Les données sont aujourd’hui très nombreuses et les temps de traitement, même automatisées ou semi-automatisées peuvent alourdir la compréhension globale des actions menées. Si l’on reprend l’analyse du trafic d’un site Internet par exemple, si vous ne disposez pas de trafic, vous pourrez toujours analyser la performance des mises au panier mais ce sera sans grand intérêt. Pour tirer de réelles leçons sur la performance, intéressez-vous toujours aux grandes masses prioritairement.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]