Conseils pour l’usage des réseaux sociaux

Le temps, les échanges et les expériences avec les tiers, les « autres », façonnent notre façon de penser nous-même. On peut donc en déduire et constater que les points de vue évoluent avec le temps. Lorsque l’on réagit en repas de famille, on reste dans l’entonnoir d’une sphère privée qui est plus ou moins en capacité à intégrer les réactions. Sur les réseaux sociaux, passée la barrière des proches, il en est de même. Lorsque vous réagissez sur un réseau social, ou plutôt devrions-nous appeler une plateforme sociale, les actions et les propos restent mémorisés. D’ailleurs, les écrits restent bien plus que les paroles dans la pratique. Fondamentalement, il n’est pas si simple de supprimer ce que vous avez pu écrire ou exprimer sur les réseaux sociaux. Gérer votre E-reputation, pour vous-même et votre entreprise, s’impose donc.

Ne pas essayer de maîtriser les relations mais maîtriser ses actions

Tout le monde va sur Facebook, les jeunes un peu moins mais il y sont quand même. Sur un réseau social extrêmement fréquenté comme Facebook, il est inutile d’essayer de maîtriser les relations. Que doit-on comprendre ? Si les relations humaines sont composées d’humains, elles ne sont par nature pas régies par la rationalité. C’est même proprement irrationnel ce que l’on peut lire sur les timelines. Dans les faits par exemple, c’est presque impossible de savoir quand commence une relation et quand elle se termine. Ceci a une conséquence dont il faut se défaire lorsque l’on décide de promouvoir son activité sur les réseaux sociaux : C’est en réalité très compliqué de se donner un objectif quantifiable en termes de relations. Privilégiez donc toujours la qualité entres autres critères d’objectifs !

Les actions sont la conséquence d’objectifs définis

Pour être efficace, supprimez un maximum de notifications et n’allez pas sur les réseaux sociaux. Y rester et surfer sur les publications, c’est s’assurer de perdre son temps. Si l’on prend l’exemple de Facebook, vous pouvez vous y rendre avec l’objectif de créer un groupe avec un intérêt commun, par exemple la création d’entreprise, et d’y revenir une fois par jour pour prendre les contacts (10 relations par exemple) et échanger à un moment défini dans la journée, dans la semaine pourquoi pas.

On ne se rend sur un réseau social qu’avec un objectif en tête et on le quitte ensuite !

Étudier les forces et faiblesses du réseau social

Êtes-vous convaincu que Facebook est utile à votre activité ? Théoriquement oui mais en pratique, c’est moins sûr. Utiliser Facebook peut se faire pour promouvoir une action de communication mais rappelons que dans de nombreux cas, vous toucherez avant tout des particuliers. Les professionnels y sont, mais une opération de ciblage s’impose donc, le plus souvent d’ailleurs en utilisant Facebook Ads, le remarketing pourquoi pas, la création d’un groupe comme vu plus haut. Mais il existe peut-être d’autres plateformes plus efficaces pour votre cas, dont l’algorithme et les relations sont plus favorables, dont les méthodes de connexion ou de visibilité des contenus marketings sont plus efficaces… Pinterest, Twitter, Instagram, Linkedin ? Faites des choix et n’allez pas partout tout le temps !

Le meilleur conseil : Donner pour recevoir

Passés les inconvénients d’une bonne segmentation, concentrez-vous sur ce que vous pouvez apporter aux communautés, à votre communauté. Et en la matière, la technique est bien rodée : Il faut donner pour recevoir. Les plateformes sociales sont ainsi l’endroit le plus propice pour faire des jeux concours, proposer des goodies, etc.

Différemment, les groupes d’entraides existent et c’est l’occasion de mettre en avant votre expertise, donner des conseils et mettre en avant gracieusement vos compétences. Certains d’entre nous y rechignent et c’est compréhensible. Mais si vous êtes un expert sur votre sujet, quelle importance ? Croyez vous réellement que l’on puisse faire aussi bien que vous ?

Déconnectez-vous souvent !

Nous revenons à la base, vous déconnecter des réseaux sociaux est primordial. Il faut les utiliser comme un outil et ne pas oublier que c’est un pâle reflet de la réalité tronqué par des interactions basées sur l’émotion. Bref, la qualité des relations ne peut être que faible au regard de vrais échanges. Utilisez avec intelligence les autres outils de communication sur Internet également car les réseaux sociaux sont loin d’être le seul outil pour mieux communiquer sur votre entreprise. On ne vous attend pas.

X.D

Laissez un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Facebook

Le pixel Facebook est un outil d’analyse qui vous permet de mesurer l’efficacité de votre publicité en suivant les actions entreprises par les personnes sur notre site web. Nous pouvons utiliser les données du pixel pour :

nous assurer que nos publicités sont diffusées auprès des bonnes personnes ;
développer des audiences pour nos publicités ;
profiter des outils publicitaires supplémentaires de Facebook.

fbq
fbq

Onesignal

Cookies permettant :
L'observation des Pages Web visitées qui ont implémenté le SDK et informations sur ces visites (par exemple, durée de session, horodatage, URL de référence)
Quelles notifications push un utilisateur final a été envoyé ?
Des Informations sur les transactions et les interactions de l'utilisateur final avec les applications et les sites Web
Une Adresse IP, à partir de laquelle l'emplacement géographique peut être déduit, ainsi que les informations de configuration du système
Une Adresse e-mail, si elle nous a été fournie.
Des Informations sur le navigateur d'un utilisateur final, telles que le type de langue du navigateur et la version du système d'exploitation (par exemple, Android, iOS); fournisseur de réseau; Paramètres de langue; fuseau horaire
Un identifiant de cookie unique, qui peut identifier de manière unique un utilisateur final (par exemple sous une forme anonymisée ou anonymisée).

_sdk
sdk