Comment préparer une demande de crédit auprès de sa banque ?

On se fait souvent une montagne concernant la difficulté d’équipement des entreprises. En réalité, si vous lancez votre entreprise, ce n’est pas très compliqué de demander des financements bancaires. Ce qui l’est plus, c’est d’obtenir les montants réels dont vous avez besoin, le plus souvent en exposant les motifs de manière claire et en présentant des critères de solvabilité liés à votre profil, un peu comme pour un crédit immobilier. Dans tous les cas, tournez-vous vers des professionnels du conseil en création d’entreprise.

La situation personnelle d’abord

C’est un point crucial qui commence par un travail de nettoyage de l’endettement. Non, il ne s’agit pas de contracter un prêt auto juste avant de demander des financements pour votre projet de création d’entreprise ! N’oubliez jamais que les prêteurs, quels qu’ils soient, sont libres d’accorder ou de refuser des crédits pratiquement sans avoir à justifier de leur décision.

Donc, l’accord d’un crédit bancaire ainsi que l’endettement équilibré d’un emprunteur lambda passent par l’analyse minutieuse de la solvabilité. Cela signifie simplement qu’il vous faut vérifier que « les obligations découlant du contrat de crédit seront vraisemblablement respectées conformément à ce qui a été prévu par ce contrat ». En d’autres termes, l’emprunteur sera effectivement en mesure de rembourser le crédit immobilier chaque mois, durant plusieurs années.

Notre conseil : évaluer l’impact d’une mensualité alors même que vous n’encaissez rien.

Si vous êtes dans le cas d’une société, le compte de résultat prévisionnel et la trésorerie prévisionnelle seront observés à la loupe. Toutefois, des garanties et le plus souvent des cautions vous seront demandées par le professionnel bancaire en raison du fait qu’il a besoin d’assurer un complet remboursement. Nombre de sociétés peuvent en effet mettre la clef sous la porte en toute simplicité, laissant les créanciers dans le désarroi. C’est un point important ici qui se traduit donc par une certaine responsabilité supplémentaire du dirigeant de l’entreprise, c’est-à-dire vous-même. C’est aussi le cas pour les découverts que la banque pourrait vous accorder aussi dans l’exploitation de votre entreprise.

Préparer un business plan très clair

Pour demander plus, l’adéquation homme/Femme/projet est importante. Difficile pour une banque de vous financer un projet de garage dans votre ville si vous n’êtes pas vous-même garagiste. Que se passe-t-il si le dirigeant n’a pas la capacité d’exercer ? Pour assurer l’efficacité de la demande de crédit, préparez un business plan complet, chiffré et argumenté. Pensez que vous aurez également ici un grand oral de présentation, faites-vous aider en ce sens.

Il peut ainsi être intéressant d’étayer celui-ci par une première expérience réussie, pourquoi pas en couveuse ou en portage salarial par exemple. Cela dit, ce n’est pas toujours possible de tester son activité préalablement. Dans ce cas, travaillez durement la partie étude de de marché et communication.

Ne pas se limiter à une banque

Vous avez mis en valeur les force de votre projet et êtes en mesure de lever les objections sur les possibles faiblesses ? Contactez d’abord votre banquier personnel mais allez voir ailleurs également. La création d’entreprise, c’est une sortie de la routine quoiqu’il arrive. Les autres organismes de crédit savent par exemple que vous pouvez bénéficier de garanties particulières accordées par des organismes indépendants ; Elle seront également curieuses des levées de fonds que vous pourrez entamer et qui sont un point très important aujourd’hui, alors même que les taux sont bas. Si vous êtes en mesure de lever des fonds par la force de votre projet, c’est suffisamment impactant parfois pour avoir d’autres crédits bancaires.

Courage et persévérance, si votre projet n’aboutit pas dans les six mois, posez-vous des questions sur sa réalisation !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply