Puis-je me lancer dans la vente en ligne de meubles facilement ?

[Article coup de poing] Aujourd’hui, le E-commerce est particulièrement développé en France. C’est un canal de diffusion qui s’est popularisé à partir de la vente de livres et de CD à l’époque (notamment avec Amazon) et qui s’est généralisé sur d’autres secteurs d’activité. Les supports pour y accéder sont nmbreux, du desktop au mbile mais aussi sur différentes plateformes liées à Internet (Pas seulement au Web).  Souvent, on nous demande s’il est possible de lancer un E-commerce de vêtement ou encore de sucreries, de bières, de sextoys parfois mais aussi de meubles. A chaque fois, l’idée doit dépoter mais qu’en est-il de la réalité de ces activités sur Internet ? Prenons pour exemple, dans notre sujet, la dimension d’intention de recherche pour mesurer la pertinence de la création d’un magasin de meubles en ligne.

La recherche de meubles sur les moteurs de recherche

« Meuble » est un terme générique très vaste que l’on intègre toutefois dans des associations de mots et d’idées. On parle ainsi évidemment des magasins de meubles traditionnels que l’on peut rechercher autour de soi. On parle aussi de meuble d’angle ou de meuble de cuisine. Il s’agit, vous l’avez compris, de recenser l’ensemble des expressions clés les plus recherchées. Toutefois, lancer un E-commerce de meubles implique de savoir que ces différentes requêtes d’internautes sont très concurrentielles. Une réflexion sur la manière de proposer le produit dans d’autres environnements, sur d’autres plateformes que Google, Ecosia, Lilo ou Bing reste ainsi tentante.

Attachez-vous aux intentions de recherche, c’est un excellent moyen d’étudier la pertinence de votre projet sur Internet et en dehors.

Si vous faites cette démarche, vous constaterez ainsi que l’expression « magasin de meuble » est tapée ou énoncée en moyenne plus de vingt deux mille fois par mois. De son côté, le « magasin de literie » est recherché Deux mille Quatre cent fois. Mois concurrentiel nous direz-vous ? En réalité, pas tellement. Il existe dans les deux cas de gros poids lourds du Web. Les niches d’activité, quant à elles, sont de plus en plus réduites.

Notre conseil : Ayez une stratégie de longue traîne pour commencer.

Les investissements en E-commerce de meubles

Si vous avez l’habitude de réfléchir au business plan et notamment aux investissements nécessaires pour commencer votre activité ; Les meubles sont des stocks coûteux. Dont acte. Certaines personnes préféreront ici abandonner l’idée de lancer l’activité à la fois en ligne et en physique ; ce qui est probablement dommage. En revanche, pensez ici aux solutions de dropshipping. Le dropshipping est le fait de vendre des produits sans stocks, ce qui est ici l’occasion de se poser pour réfléchir à ses flux d’activités, et notamment à la politique du JAT.

Avec ou sans stocks, voilà la première question que vous devez vous poser !

Côté développement de sites, comptez moins de 10000 euros en général si vous n’avez pas d’exigences de fonctionnalités particulières. En revanche, la création d’un site est un coût mais son exploitation est encore plus chère, assurément. Qu’entendons-nous par exploitation ? La création de contenus réguliers (la rédaction des fiches et du blog), l’achat de Ads (Google Ads, Facebook Ads, etc.), etc.

Une stratégie gagnante consiste à budgéter les premiers mois d’optimisation sur les différentes plateformes, y compris sur les marketplace comme Amazon ou Cdiscount.

Si votre gamme est peu importante, c’est plus compliqué. Pensez dans vos recherches à avoir un catalogue relativement étoffé pour des questions d’acquisition de trafic.

Le Retour sur Investissement

Ici, c’est un calcul de vos coûts complets qu’il faudra opérer. Et en la matière, connaître le résultat moyen par vente de produit s’impose. Plus votre gamme est importante, plus c’est important de savoir dans quelle mesure vous pouvez investir dans la communication et la publicité sur le Web. Pensez return on investment (ROI) et faites-vous aider au besoin !

Vous l’avez compris, le point critique se situe dans le fait d’avoir ou non un stock. Une stratégie envisageable est de tester sans avant de commencer à stocker pour améliorer sa rentabilité.

Un conseil judicieux également : travaillez sur des marques pour essayer de vous positionner sur les intentions relatives à elles.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Leave a Reply