Qu’est-ce que le bénéfice brut professionnel (BBP) ? Définition

Par définition, le bénéfice brut professionnel correspond à la différence entre les ventes et les achats consommés. Le calcul opéré pour le déterminer sera différent en fonction de l’activité (activité commerciale ou activité industrielle). En pratique, plus le bénéfice brut professionnel est élevé, plus l’entreprise est en mesure de contribuer au financement de ses coûts indirects. Le bénéfice brut professionnel est donc en soit la même chose que la marge sur coûts variables.

Comment se calcule le bénéfice brut professionnel (BBP) ?

Le mode de calcul varie en fonction de la nature de l’activité, ainsi :

Pour le cas d’une entreprise commerciale dont les marchandises sont des biens destinés à être revendus à l’état :

BBP = Ventes de marchandises – (achats de marchandises + stock d’ouverture – stock de clôture).

Pour le cas d’une entreprise industrielle :

BBP = Vente de produits – (achats de matières + stock d’ouverture – stock de clôture) – frais de fabrication.

Les calculs ici présentés sont bien entendu associables sir l’entreprise a à la fois une activité commerciale et une activité de nature industrielle.

Le bénéfice brut professionnel est également exprimable en %. Voir à ce propos notre sujet sur le compte de résultat. En pratique, une entreprise a intérêt comptablement à équilibrer ses budgets pour éviter d’avoir trop de fiscalité appliquée sur ses entrées. En fonction des activités, les dispositions fiscales diffèrent, c’est ce que nous voyons dans la suite de cet article.

Quelle différence de calcul avec le bénéfice net ?

Le bénéfice net nécessite un calcul plus complet que pour le bénéfice brut professionnel. Voici comment il se calcule d’ailleurs à partir de ce dernier :
Si le Bénéfice brut peut simplement se déduire de cette manière :

Bénéfice brut = prix de vente – coût de revient

Le bénéfice net va intégrer des éléments supplémentaires (les charges indirectes) mais également les dotations aux amortissements et provisions :

Bénéfice net = bénéfice brut -charges + amortissement de l’actif + provisions.

Le bénéfice net se calcule en soustrayant toutes les dépenses et les impôts des revenus de l’entreprise.

Principes fiscaux sur les bénéfices bruts professionnels

De manière générale, les créances sur les clients (et les versements faits d’avance également) engendrent des profits imposables au titre de l’exercice pendant lequel a lieu la livraison des biens vendus lorsqu’il s’agit d’une activité commerciale. Pour les prestations, on prend en compte l’achèvement de ces dernières.

Lorsqu’il s’agit de prestations continues, comme la location ou le prêt d’argent, on doit inclure dans les résultats de l’exercice les loyers et intérêts courus (non pas les sommes encaissées). Sur plusieurs exercices (par exemple pour un contrat d’entretien), on doit inclure les rémunérations dans le résultat au fur et à mesure de l’exécution des prestations.

Pour les gros travaux qui donnent lieu à réception provisoire comme on les voit dans le BTP, les produits sont enregistrés au plus tôt, à la date de réception provisoire ou à celle de mise à disposition du maître de l’ouvrage.

Enfin, la vente avec clause de réserve de propriété est rattachée à l’exercice pendant lequel a lieu la remise matérielle du bien.

L’exigibilité de la TVA en est impactée puisque le fait générateur n’est pas forcément le même en fonction des activités.

X.D.

Laissez un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Facebook

Le pixel Facebook est un outil d’analyse qui vous permet de mesurer l’efficacité de votre publicité en suivant les actions entreprises par les personnes sur notre site web. Nous pouvons utiliser les données du pixel pour :

nous assurer que nos publicités sont diffusées auprès des bonnes personnes ;
développer des audiences pour nos publicités ;
profiter des outils publicitaires supplémentaires de Facebook.

fbq
fbq

Onesignal

Cookies permettant :
L'observation des Pages Web visitées qui ont implémenté le SDK et informations sur ces visites (par exemple, durée de session, horodatage, URL de référence)
Quelles notifications push un utilisateur final a été envoyé ?
Des Informations sur les transactions et les interactions de l'utilisateur final avec les applications et les sites Web
Une Adresse IP, à partir de laquelle l'emplacement géographique peut être déduit, ainsi que les informations de configuration du système
Une Adresse e-mail, si elle nous a été fournie.
Des Informations sur le navigateur d'un utilisateur final, telles que le type de langue du navigateur et la version du système d'exploitation (par exemple, Android, iOS); fournisseur de réseau; Paramètres de langue; fuseau horaire
Un identifiant de cookie unique, qui peut identifier de manière unique un utilisateur final (par exemple sous une forme anonymisée ou anonymisée).

_sdk
sdk