La méthode ABC en comptabilité, définition et principe

La méthode ABC pour « Activity Based Costing » est un outil qui permet de tracer les consommations de charges jusqu’aux objets de coût. Elle permet de calculer des coûts complets en traitant les charges indirectes, non plus dans une logique simplement de répartition, mais dans une logique cette fois-ci de consommation. Les objets de coûts consomment des activités, qui consomment des ressources, qui ont un coût. L’objectif de la méthode ABC est de permettre ainsi d’affiner le coût complet en tenant en compte de la complexité des processus. Les coûts indirects n’étant pas générés à l’identique pour tous les produits ou clients, cela nécessite donc de recourir à différents inducteurs (un inducteur étant ce qui correspond à la cause de variation du coût d’une activité).

Cela étant dit, la méthode ABC a l’avantage de mieux refléter les processus complexes comme les petites séries, le lancement à la demande, les produits sur mesure en différenciant leurs coûts respectifs. Elle se révèle donc parfaitement adaptée aux entreprises ayant de nombreux frais généraux (plus de 20%) et une gestion des stocks particulière, adaptée aussi aux sociétés et organisations qui ont besoin d’un outil pour analyser la rentabilité de leurs clients.

Comment mettre en place la méthode ABC ?

Pour commencer, il faut comme toujours identifier les activités. Les données sont alors recueillies lors d’interviews individuelles, voire collectives avec les responsables des fonctions support afin d’aboutir à une matrice qui croise les services et les activités.

Ensuite, il va falloir calculer les coûts des activités. Les ressources des centres d’analyse sont allouées sur les activités au prorata des inducteurs de ressources. Les frais de personnel sont affectés en fonction du temps passé par activité (global, par catégorie de personnel). Pour la question des autres ressources, on peut ici établir une matrice de passage qui croise les natures de ressources avec les activités et affecter des pourcentages globaux.

Après avoir inventorié les inducteurs lors des interviews, un contrôleur de gestion va s’assurer de leur traçabilité et de leur sensibilité au volume de l’activité. Les indicateurs absents de la base de donnée doivent être introduits afin d’être quantifiés.

On calcule le coût et la rentabilité des produits clients, canaux :

  • Calcul du coût unitaire des inducteurs,
  • Imputation du coût des inducteurs au prorata de leur consommation sur les objets de coûts (CO),
  • Intégration du chiffre d’affaires (CA),
  • Intégration des coûts externes hors comptabilité analytique (CE)

Ce qui nous amène à la formule suivante du calcul de la rentabilité : CA – CO – CE

Quelques remarques sur ABC en comptabilité

En général, le dépouillement des interviews révèle un grand nombre d’activités et d’inducteurs. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de prévoir deux modèles :

  • Un modèle peu détaillé pour calculer les coûts de revient des objets de coûts (ABC)
  • Un modèle plus détaillé pour analyser et améliorer les performances des activités et des processus (ABM).

Pour le modèle ABC, en comptabilité, les activités dont les coûts ne dépassent pas un certain seuil peuvent être regroupés avec d’autres activités qui sont proches. De la même manière, plusieurs inducteurs peuvent être cités pour une même activité. En construisant une matrice qui croise les activités et les inducteurs, on repère les inducteurs communs, retenus en priorité.

X.D

Laissez un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Facebook

Le pixel Facebook est un outil d’analyse qui vous permet de mesurer l’efficacité de votre publicité en suivant les actions entreprises par les personnes sur notre site web. Nous pouvons utiliser les données du pixel pour :

nous assurer que nos publicités sont diffusées auprès des bonnes personnes ;
développer des audiences pour nos publicités ;
profiter des outils publicitaires supplémentaires de Facebook.

fbq
fbq

Onesignal

Cookies permettant :
L'observation des Pages Web visitées qui ont implémenté le SDK et informations sur ces visites (par exemple, durée de session, horodatage, URL de référence)
Quelles notifications push un utilisateur final a été envoyé ?
Des Informations sur les transactions et les interactions de l'utilisateur final avec les applications et les sites Web
Une Adresse IP, à partir de laquelle l'emplacement géographique peut être déduit, ainsi que les informations de configuration du système
Une Adresse e-mail, si elle nous a été fournie.
Des Informations sur le navigateur d'un utilisateur final, telles que le type de langue du navigateur et la version du système d'exploitation (par exemple, Android, iOS); fournisseur de réseau; Paramètres de langue; fuseau horaire
Un identifiant de cookie unique, qui peut identifier de manière unique un utilisateur final (par exemple sous une forme anonymisée ou anonymisée).

_sdk
sdk