Quelle composition d’un bilan de société ?

Fruit et synthèse des efforts réalisés en comptabilité, le bilan est un document normalisé qui s’élabore avec les soldes de la balance de clôture. Par principe, ce document reprend uniquement les comptes du bilan, c’est à dire les comptes de classe 1,2,3,4 et 5. Document annuel de synthèse, il reflète ce que l’on peut appeler le « patrimoine de l’entreprise ou de la société », l’ensemble de ses créances et de ses dettes. Les comptables, au moment de son édition, le présentent en deux parties, l’actif et le passif, dont on peut tirer une définition selon le plan comptable général.

Définition et composition de l’actif du bilan

Selon le plan comptable général, « un actif est un élément identifiable du patrimoine ayant une valeur économique positive pour l’entité, c’est-à-dire un élément générant une ressource que l’entité contrôle du fait d’événements passés et dont elle attend des avantages économiques futurs« . Cette précision est apportée au règlement n°2004-06 du CRC (Comité de la Règlementation Comptable). Pour un gestionnaire donc, les éléments suivants représentent un besoin :

  • Les immobilisations et les stocks participent à la production de l’entreprise, et donc à ses ventes (en représentant un besoin du fait qu’elles doivent être financées) ;
  • Les comptes clients, de par les paiements de ses clients, alimentent la trésorerie est constituent de ce fait une ressource à venir (tout en étant un besoin au moment de l’établissement de la créance) ;
  • Le compte bancaire de l’entreprise lui permet de réaliser des achats ou des investissements mais, s’il peut constituer une ressource disponible, constitue une aussi potentiellement une liquidité à mobiliser si le compte ne représente pas de découvert (dans ce cas placé au passif).

Définition et composition du passif du bilan

Toujours selon le Comité de Règlementation Comptable, « un passif est un élément du patrimoine ayant une valeur économique négative pour l’entité, c’est-à-dire une obligation de l’entité à l’égard d’un tiers dont il est probable ou certain qu’elle provoquera une sortie de ressources au bénéfice de ce tiers. »

Techniquement, le passif est constitué d’obligations envers des tiers extérieurs à l’entreprise puisque :

  • Le capital (mais aussi les apports pour une entreprise) sont détenus par les actionnaires de la société qui, de ce fait, exercent un contrôle de l’entreprise ;
  • Les emprunts de l’entreprise, de même que ses éventuels découverts bancaires, représentent bien des dettes à rembourser à un tiers (la banque ou l’organisme financier concerné) ;
  • Les autres comptes de tiers comme les fournisseurs, salaires à payer, charges sociales et organismes sociaux figurent ici encore au titre des dettes au passif du bilan.

L’établissement du bilan pour l’analyse financière

En analyse financière, on utilise beaucoup les documents de synthèse pour observer les postes de l’entreprise. Le bilan est particulièrement utile pour définir un certain nombre d’indicateurs liés à la santé financière et à la trésorerie comme le fonds de roulement et le  besoin en fonds de roulement. Pour l’étude des autres classes du plan comptable général, on se retourne vers l’autre document de synthèse annuel permettant de déterminer si l’entreprise fait des pertes ou du bénéfice, le compte de résultat. Voir également à ce propos notre sujet sur la manière de procéder à la lecture d’un bilan d’entreprise.

X.D

Laissez un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Google Analytics

Google Analytics est un outil Google d'analyse d'audience Internet permettant aux propriétaires de sites Web et d'applications de mieux comprendre le comportement de leurs utilisateurs. Cet outil peut utiliser des cookies pour collecter des informations et générer des rapports sur les statistiques d'utilisation d'un site Web sans que les utilisateurs individuels soient identifiés personnellement par Google. Le cookie "__ga" est celui qui est le plus utilisé par Google Analytics.
En plus d’établir des rapports statistiques d’utilisation des sites web, Google Analytics peut également être utilisé, conjointement avec certains des cookies publicitaires décrits précédemment, pour proposer des publicités plus pertinentes sur les services Google (comme Google Search), sur l’ensemble d’Internet et pour mesurer votre interaction avec les publicités que nous affichons.

Google Analytics
_ga, _gid, _gat

Facebook

Le pixel Facebook est un outil d’analyse qui vous permet de mesurer l’efficacité de votre publicité en suivant les actions entreprises par les personnes sur notre site web. Nous pouvons utiliser les données du pixel pour :

nous assurer que nos publicités sont diffusées auprès des bonnes personnes ;
développer des audiences pour nos publicités ;
profiter des outils publicitaires supplémentaires de Facebook.

fbq
fbq

Onesignal

Cookies permettant :
L'observation des Pages Web visitées qui ont implémenté le SDK et informations sur ces visites (par exemple, durée de session, horodatage, URL de référence)
Quelles notifications push un utilisateur final a été envoyé ?
Des Informations sur les transactions et les interactions de l'utilisateur final avec les applications et les sites Web
Une Adresse IP, à partir de laquelle l'emplacement géographique peut être déduit, ainsi que les informations de configuration du système
Une Adresse e-mail, si elle nous a été fournie.
Des Informations sur le navigateur d'un utilisateur final, telles que le type de langue du navigateur et la version du système d'exploitation (par exemple, Android, iOS); fournisseur de réseau; Paramètres de langue; fuseau horaire
Un identifiant de cookie unique, qui peut identifier de manière unique un utilisateur final (par exemple sous une forme anonymisée ou anonymisée).

_sdk
sdk